Accueil » Astuces, Marketing

Passer au e-commerce : ce qu’il ne faut pas faire.

13 janvier 2010 Pas de commentaires

Si vous projetez d’ouvrir un site e-commerce sur Internet pour diversifier votre canal de distribution, voici quelques principes de base à prendre en compte pour optimiser votre site marchand.

Passer au e-commerce et adapter ses offres en conséquence.

Internet est un grand réseau interactif au sein duquel tout commerçant peut espérer élargir son activité. Il n’est pas seulement destiné aux grandes firmes et aux géants du commerce en ligne, les petits commerçants peuvent également en tirer profit. Internet a en effet un grand potentiel d’optimisation des revenus des annonceurs, cependant, il ne suffit pas de créer un site sur le web pour espérer un ROI conséquent. Beaucoup d’annonceurs commettent des erreurs sur leur site et diminuent l’efficience de ce dernier, surtout quand il s’agit de leur première expérience en tant que e-commerçant.

En premier lieu, il ne faut pas considérer Internet comme le simple prolongement en ligne de sa boutique. C’est un canal de vente tout aussi important que la boutique elle-même. Il faut considérer les spécificités des attentes des internautes. Le site e-commerce n’est pas la copie exacte de la boutique. Le site marchand doit proposer des produits adaptés à la vente sur internet, tant au niveau de la nature des produits eux-mêmes qu’au niveau de leurs prix. Les différentes charges relatives à chaque article doivent être prises en compte : logistique, transport, stockage… Vendre en ligne un produit pesant trop lourd n’est pas ainsi conseillé.

Passer au e-commerce et améliorer son site indéfiniment.

Beaucoup de nouveaux annonceurs sur Internet sont tentés de créer un site marchand arborant une page d’accueil « tape-à-l’oeil », destinée sans doute à accrocher les visiteurs. S’il ne faut pas reporter tout simplement sa boutique physique sur Internet, il ne faut pas non plus trop chercher l’originalité. Un site avec un design trop sophistiqué risque de désorienter l’internaute. Par ailleurs, un site e-commerce doit être fréquemment mis à jour. La description et la présentation des produits seront au fur et à mesure améliorées. Dans le e-commerce, il faut surtout être patient et avancer progressivement en fonction des résultats des tests effectués périodiquement.

S’il existe une des facettes de la vente physique qui doit absolument être reportée sur son site e-commerce, c’est le contact avec sa clientèle. Comme dans sa boutique, il faut toujours écouter les visiteurs et tenir compte des remarques et des critiques pour corriger l’ergonomie de son site par exemple. Le contact avec le client est d’autant plus important sur le Net du fait qu’aucun site internet ne bénéficie initialement d’un meilleur achalandage par rapport à d’autres. C’est la stratégie marketing utilisée et le budget alloué à ce dernier qui font souvent la différence. Le e-commerçant doit constamment mesurer le taux de transformation sur son site.

Sylvain

Tombé dans le développement depuis l'âge de 10 ans, je m'intéresse rapidement au ecommerce et crée la solution Myeshop en 2007. Web addict, j'essaie de vulgariser notre métier en partageant mes expériences clients et personnelles avec vous sur ce blog

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookLinkedInGoogle Plus

Partager cet article sur Twitter en personnalisant votre message

Laissez un commentaire

Ajoutez votre commentaire ci-dessous, ou créez un rétrolien depuis votre site. Vous pouvez également souscrire à ces commentaires par RSS.

Merci de vous conformer à la netetiquette.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>