Accueil » Actualités

Coup de gueule contre les professionnels du web

16 septembre 2010 26 commentaires

Ce matin un client me contacte en me disant qu’il a passé un contrat avec une société pour le référencement de sa boutique. Il m’avait demandé des conseils il y a quelques temps et je lui avais conseillé de contacter @olivierlevy de blog-ecommerce.com mais celui ci a préféré une « meileure » prestation one shot avec garantie d’être en 1ere page sur Google pour 200€. Ce qui me désole le plus, ce n’est même pas que ce client ait pu signer avec une société comme celle ci, c’est que des sociétés profitent de l’ignorance d’autres personnes pour en tirer profit. Ces pratiques sont de plus en plus courantes de nos jours, tout le monde est un professionnel du web, donc j’ai envie de pousser un coup de gueule contre tous ces « professionnels » pour leur dire que

NON : savoir installer un blog wordpress, un site sous joomla ou modx ne fait pas de vous une agence web

NON : votre petit cousin de 12 ans qui tient un skyblog n’est pas un webmaster

NON : avoir suivi 3 tutos sur photoshop ne fait pas de vous un infographiste

NON : créer une page Fan Facebook ou un compte twitter ne fait pas de vous un expert des réseaux sociaux ni un Community Manager

NON : savoir installer magento, prestashop ou virtuemart ne fait pas non plus de vous une agence web spécialisée en ecommerce

NON : une société de maintenance informatique n’est pas une agence web

et enfin NON : créer une annonce AdWords avec un mot clé à 10€ ne fait pas de vous un référenceur

Les arnaques diminueront le jour où les gens auront un minimum de formation. En attendant faites attention.

Sylvain

Tombé dans le développement depuis l'âge de 10 ans, je m'intéresse rapidement au ecommerce et crée la solution Myeshop en 2007. Web addict, j'essaie de vulgariser notre métier en partageant mes expériences clients et personnelles avec vous sur ce blog

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookLinkedInGoogle Plus

Partager cet article sur Twitter en personnalisant votre message

26 commentaires »

  • LaurentB a dit:

    Tu peux aussi monter en gamme (et en prix) dans des agences qui sont tout autant mauvais.

  • Damien Petitjean a dit:

    Merci pour cet article, je suis totalement d’accord avec vous. Je travaille en tant que référenceur pour mes propres sites, j’ai reçu hier dans mon bureau une personne travaillant pour un journal de petites annonces bien connu, qui m’a indiqué qu’elle pouvait me hisser au premier rang sur Google.

    Je lui ai donc demandé sa technique, bien sûr elle parle de référencement pour ce qu’on appelle du SEM … et non du référencement naturel.

  • Jerome a dit:

    En ce moment, c’est la fête de l’éthique et du manque de professionnalisme de certains acteurs de l’internet.
    Entre le post de Ludovic Passamonti, celui de Sylvain d’Axenet.

    Mais c’est une triste réalité, j’ai pas mal de prospect qui me disent avoir signé avec une société Strasbourgeoise qui propose pour 250€/mois du clic illimité sur Adwords.

    C’est du grand n’importe quoi!!!!!

  • Id Interactive a dit:

    J’ajouterai un point important qui hélas est aujourd’hui très répandu : Non, un graphiste print n’est pas forcément un bon graphiste web

  • Sylvain a dit:

    Ce que je conseille à mes clients pour celles qui veulent choisir leur référenceur c’est de poser quelques questions pour vérifier immédiatement sa qualité. « Combien de temps dure la prestation ? » et aussi à l’intox, « vous me garantissez que je serai en 1ere position ? » . Ca élimine déjà les boites abusives

  • Aurélien a dit:

    Laurent, il y a une différence entre les non pro qui ne connaissent pas le métier et qui font des offres à bas prix et de qualité aussi élevée et les professionnels déclarés qui vendent des prestations de très mauvaises qualités.
    C’est à rapprocher du billet de Ludovic Passamonti : http://www.ludovicpassamonti.com/archive/2010/09/15/demande-de-devis-prix-site-ecommerce-boutique-en-ligne.html

  • Julie E.Referencement a dit:

    C’est malheureusement encore trop souvent le cas. Je dirais que passer par une agence sur un secteur concurrentiel et/ou projet d’envergure est tout a fait judicieux. Pour les projets de plus petites dimensions, travailler avec des freelance / référenceur indépendant prend tout son sens. Souvent de la grande qualité pour un prix approprié ( pas de commerciaux à rémunérer)

  • Sylvain a dit:

    je ne pense pas que ce soit le statut (grosse société ou freelance) qui fait la qualité du référenceur. On trouve de tout dans tous les secteurs, il faut éliminer les mauvais prestataires et donner sa chance à ceux qui paraissent sérieux

  • Julie E.Referencement a dit:

    Quand je dis agence, je parle bien évidement d’agences sérieuses 😉

  • Aurélien a dit:

    Hello

    Je suis désolé pour ton client.

    Toutefois lorsque je vais dans un resto chinois et que le menu est à 5 euros pour entrée plat dessert euros je sais que je vais manger de la M…

    Si on me propose une maison à 30 000 euros, je me doute qu’il s’agira d’une ruine.

    Si on me propose une prestation à 200 euros via laquelle je pense vendre quelques milliers d’euros de produits par mois, je me pose des questions.

    Clairement pour 200 euros, un prestataire travaille combien de temps ? 3H ?

    J’attribue une part de responsabilité à ton client. Il ne t’a pas écouté, il a choisit une solution miracle. Voila le résultat.
    A ce prix, j’aurai clairement opté pour le baume de référencement
    http://www.baume-referencement.com/

    Bien plus efficace.

  • Olivier a dit:

    Merci de ta confiance Sylvain.
    Et ton coup de gueule sur les « pro » du ecommerce est vrai aussi. Ca m’a donner envie de continuer à faire le ménage dans le secteur. Les prochains articles de mon blog vous pas être tristes 😉 !
    Stay tuned !

  • Sylvain a dit:

    @Aurélien : bien sûr que la responsabilité est celle du client, c’est lui qui a signé. Mais si c’était un cas isolé, je n’en parlerai pas ici.

  • Arnaud N a dit:

    On retrouve sur le web de plus en plus d’expert autoproclamé, qui viennent sur les forums spécialisé poser leurs questions pour les sites de leurs clients. Dernièrement sur wri un prétendu expert SEO qui n’avait jamais entendu parler de la prime de fraicheur … :/ C’est bien de mettre les choses au point mais il y aura toujours des gens malhonnetes

  • tetue a dit:

    D’un autre point de vue, un client qui considère suffisant de payer 200€ pour être en 1ere page sur Google est certes un peu naïf, mais n’a pas besoin d’une meilleure prestation 😉

    Comme dit Aurélien : lorsque je vais dans un resto chinois et que le menu est à 5 euros… Tout le monde n’éprouve pas le besoin de manger gastronomique. Est-ce vraiment une arnaque si des pseudo-pro proposent de la pseudo-bouffe à des clients qui ne font pas la différence et n’apprécieraient pas meilleur plat ? Quand le client en aura marre d’être mal servi, il sonnera à ta porte, sera vigilent sur la presta et mettra le prix adéquat. Ce qui est plutôt pas mal, non ?

  • Id Interactive a dit:

    @Aurélien : Hélas pour le référencement les gens n’ont aucune idée du temps qu’il faut et se sentent arnaquer par les grosses offres.

    Ici on a une promesse « 1ère position garantie » et un prix bas alors qu’en face on a des positions floues (mais juste) et un prix haut (pour le client).

    Pour ton restaurant ou ta maison tu sais ce que tu récupères mais pour un service c’est différent.

    Le béotien préférera toujours la sûreté surtout si on lui a dit « il suffit de rentrer des mots clés dans google »…

  • Matthieu a dit:

    Comme dit Aurélien, avec une presta à 200€, un client doit se douter qu’il ne va pas être positionné en 1ere page google pour des mots-clés concurrentiels.

    Le plus dur à détecter, je pense que c’est les sites qui se font passer pour une agence web et qui facture un tarif qui paraît correct (quelques milliers d’euros) sans faire un travail utile derrière.

    J’ai plusieurs clients qui sont venus vers moi après des arnaques de ce type.
    Par exemple, sur un an, on optimise votre site (tout en faisant des pages satellites suroptimisées!) et on suit 10 mots-clés pendant un an. Par contre, on ne fera pas de netlinking! 5000€ svp, merci!
    Résultat, des sanctions de google, et pas de visiteurs sur le site. Du vrai boulot de pro quoi.

    Donc oui, je suis bien d’accord avec ton coup de gueule. Mais est-ce que ca changera quelque chose???

  • Arnaud GUILLAUME a dit:

    Je suis d’accord avec ton raisonnement :)

    néanmoins, l’inverse se produit aussi, certains amateurs sont plus compétents que des professionnels …

    Ou est la limite ? le prix permet-il de connaitre la valeur de la prestation ? doit-on croire à des solutions miracles ?

    Je pense qu’un client conscient doit demander un minimum de références, d’exemple concret afin de se décider, au lieu de se pencher directement sur le prix …

    Bref, retenons que le prix fait souvent la qualité.

    A vos clavier messieurs !

  • Justicier de l’ombre a dit:

    Bonjour,

    Bon coup de gueule et surtout réaliste, même si il ne faut pas oublier que tarif ne signifie aucunement qualité et garantie de résultats pour autant !

    J’en ai fait l’expérience avec trois boites (avec 3 domaines différents, dont 1 qui a terminé en sandbox) en première page sur la requête référencement (Malheureusement impossible de donner de noms, ils adorent menacer aussitôt).

    Et qui se contente de vaguement optimiser une page avec balises H1 H2 et quelques mots clés en strong … Ça fourre le tout sur 200 annuaires et sous annuaires automatiques … Et encore 1 des trois à avoué carrément ne pas faire de compagne de ref du tout (10 000 euros la blague) Et bien sur strictement aucun résultat avec un travail aussi minable, après 1 an et demi.

    Cette personne aurai pu débourser même 5000 euros et plus, de nos jours les boites de ref peuvent escroquer impunément, et aucun moyen d’y faire quelque chose légalement parlant. c’est juste hallucinant.

    je comptais à la base simplement balancer un lien pour mon site sur cette page, mais vu mon commentaire, je ne le mettrai pas afin de rester dans l’ombre.

    Un seul conseil pour arriver à se positionner : Faites vous même le travail, lisez des blogs seo, faites un bon contenu et les liens viendront plus facilement. Ne croyez pas au miracle, seul la persévérance et le temps donneront des résultats concret.

    à bon entendeur, et bon courage à tous les honnêtes hommes, le net adore le fric des doux rêveurs.

  • Tanguy a dit:

    Bonjour,

    je découvre ce coup de gueule et cela me fait penser que nous faisons un métier extraordinaire et paradoxale.
    Ainsi les gens (nos clients) sont tellement peut au fait d nos métiers qu’il n’y comprennent rien et passe leur temps à remettre en cause nos compétences et nos savoirs. Mais d’un autre côté, ils font souvent confiance au premier venu qui leur raconte n’importe quoi.
    Je me demande si nous ne sommes pas la seule profession qui doit apprendre tous les jours, prouver ses compétences tous les jours et pourtant considérer comme un moins que rien car le neveu du voisin de ma tante fait la même chose avec word ou publisher.

    Si tu es salarié dans une entreprise traditionnel tu sera aussi la personne qui sait réparer la machine à café, comme tu connais l’informatique, CQFD ???

    Si tu es un freelance il faut prouver par ton CA et tes milliers de projets que tu peut être écouté.

    Si tu es une agence .. ben je disais pas je n’ai jamais fait.

    Pour tout les jeunes qui cherchent une vocation je vous conseils de changer de cap, car il y a peut d’élus pour passer à la télé et c’est en général après avoir trimé comme des dingues pendant 10ans.

  • bookmanie a dit:

    « Internet est une fourmilière géante, tes petites mains ne sont pas des pieds! Le plus grands spécialiste sera celui qui donnera un grand coup de pied dans cette fourmillière ». Bookmanie.

  • luc robenoire a dit:

    Certaines agences comme Coxxtik ont aussi de sacrément drôles de méthodes pour se promouvoir: http://sendvid.com/14q5xyxl & https://archive.is/0mcq1#selection-3011.0-3705.8

  • Rose a dit:

    Merci Sylvain pour ce coup de gueule ! Sympathique et nécessaire :)

    J’ajouterai aussi que dans la plus part des cas, les marchands pensent que la plateforme est la cause de leur insuccès. Aujourd’hui, la plus part des plateformes se valent (Shopify, Kingeshop, Prestashop, Bigcommerce, etc).

    Donc, si votre produit est mauvais, au mauvais prix, mal publicisé … dans ce cas, NON, personne ne peut vous sauver.

  • Jean-Paul a dit:

    Bonjour et merci pour votre article vraiment rafraîchissant et débordant de vérité. Il était temps que quelqu’un dise tout haut ce que beaucoup pense tout bas !
    Jean-Paul

Laissez un commentaire

Ajoutez votre commentaire ci-dessous, ou créez un rétrolien depuis votre site. Vous pouvez également souscrire à ces commentaires par RSS.

Merci de vous conformer à la netetiquette.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>