Accueil » Actualités

L’e-mailing vidéo : un moyen efficace pour optimiser sa campagne e-mailing

24 septembre 2010 Pas de commentaires

Encore peu prisée de nos jours, l’intégration de vidéo dans les e-mails peut amplifier significativement leur impact. Et pourtant, une campagne e-mailing vidéo peut avoir beaucoup plus d’impact qu’une campagne e-mailing classique. Comment intégrer une vidéo dans les e-mails ? Comment les optimiser ?

Des techniques simples pour intégrer une vidéo dans les envois e-mail

En réalité, à cause des spécifications techniques d’un e-mail, il n’est pas possible d’y intégrer de la vidéo ni d’y attacher une vidéo en pièce jointe. Cependant, des moyens assez simples peuvent être utilisés pour inviter le destinataire à visionner la vidéo intégrale sur un site ou d’en donner un bref aperçu. Le premier moyen consiste à afficher dans le courrier électronique adressé à l’internaute une image fixe qui le renvoie vers une vidéo lorsqu’il clique dessus. Afin qu’il clique sur l’image, un faux « player », c’est-à-dire un bouton de lecture, y est incorporé en son centre, renforcé dans la plupart des cas de l’inscription « click to play ». Ce concept est communément appelé le « vidéomail ».

Par ailleurs, au lieu d’afficher une image statique, certains annonceurs préfèrent exploiter le potentiel des images animées au format Gif ou Graphis Interchange Format. Avec ce format, il est possible de faire défiler plusieurs images dans un seul fichier pour produire un effet d’animation et donc de donner au fichier l’apparence d’une vraie vidéo. En plus, un Gif animé est assez léger, il est donc supporté par la majorité des navigateurs Web et des machines. Il est ainsi possible d’en intégrer dans un e-mail sans alourdir son envoi. Des envois e-mailing dotés d’images au format Gif auront certainement beaucoup plus d’impact auprès des internautes.

Comment optimiser son e-mailing vidéo ?

Il n’est pas rare de rencontrer des gif animés qui durent jusqu’à plus de 25 secondes sur le Web, ce qui est la plupart du temps le cas pour les bannières animées des sites internet ou les annonces publicitaires affichées dans les pages des sites. Pour un e-mail, l’intégration d’images animées qui durent trop longtemps n’est cependant pas conseillée. Non seulement le poids du fichier nuirait à l’expédition du mail, mais le destinataire ne s’apprête pas à visionner une vidéo de longue durée en ouvrant sa boîte aux lettres. Une vidéo au format Gif d’une durée d’environ 8 secondes peut suffire.

En effet, il ne s’agit pas de maintenir aussi longtemps que possible l’attention de l’internaute sur son courrier, mais de l’inviter à se rendre sur le site de vente de l’annonceur. D’ailleurs, la vidéo intégrée à l’e-mail doit toujours faire office de lien en étant cliquable. En outre, afin que les destinataires d’une campagne e-mailing vidéo n’aient pas de difficulté à ouvrir les messages qui leur sont adressés, les vidéos gif doivent être aussi légers que possible, soit d’une taille inférieure à 4 Mo. Il est donc essentiel de réduire leur dimension d’affichage pour les optimiser. Enfin, pour prévenir les problèmes d’affichage au niveau des destinataires, la première image d’un fichier Gif doit être un faux « player », à l’instar d’un vidéomail.

Partager cet article sur Twitter en personnalisant votre message

Laissez un commentaire

Ajoutez votre commentaire ci-dessous, ou créez un rétrolien depuis votre site. Vous pouvez également souscrire à ces commentaires par RSS.

Merci de vous conformer à la netetiquette.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>