Accueil » Actualités, Astuces

L’e-mailing vidéo est plus efficace qu’une campagne classique

6 octobre 2010 1 commentaire

Il a été constaté au cours du dernier Salon e-commerce qui s’est déroulé à Paris que l’e-mailing marketing est toujours très exploité par les e-commerçants. Certains renforcent même l’impact de leur campagne en intégrant de la vidéo dans leurs envois. Quels résultats les annonceurs peuvent-ils espérer avec l’e-mailing vidéo ? Si l’intégration d’une vidéo dans un e-mail peut avoir des avantages, quels peuvent être les inconvénients ?

E-mailing vidéo : l’expérience est convaincante pour certains sites

Quoique sous-exploité par les e-commerçants français, l’e-mailing vidéo a déjà profité à certains sites de renom. En l’occurrence, Decathlon a eu une retombée positive pour sa campagne e-mailing vidéo promouvant sa marque Artengo. Decathlon affirme avoir enregistré un taux de clic trois fois supérieur par rapport à ses campagnes classiques. De l’avis d’Experian Cheetahmail France, une plate-forme d’e-mailing, les e-mails vidéo génèrent deux fois plus de clics comparés aux e-mails classiques.

Une vidéo intégrée non animée dans l’e-mail, mais incluant seulement un faux « player » fonctionne également. Une campagne e-mailing vidéo sans faux « player » est même 50 % moins efficace qu’une campagne qui en intègre, les clics étant surtout localisés au niveau des faux « player ». Toutefois, l’e-mailing vidéo n’est pas forcément plus efficace qu’une campagne classique. Avec une campagne e-mailing mal ficelée, l’insertion d’éléments vidéo n’augmentera pas son efficacité selon Experian Cheetahmail. Il faut que l’e-mail soit lui-même percutant pour que son destinataire choisisse de cliquer sur la vidéo.

E-mailing vidéo : des avantages, mais aussi des inconvénients

En règle générale, ce sont les 5 à 8 premières secondes après l’ouverture d’un e-mail qui sont les plus importantes pour attirer l’attention du destinataire. Ainsi, un annonceur doit les exploiter au maximum dont l’un des moyens les plus efficaces est l’utilisation d’une vidéo. En effet, une vidéo intégrée est plus percutante qu’un texte. Lorsqu’il est nécessaire de transmettre une information complexe, la vidéo est aussi plus appropriée que le texte. En plus, un e-mail vidéo peut faire la différence pour s’imposer au milieu d’autres annonceurs. Par ailleurs, une campagne d’e-mailing vidéo est un excellent support pour du marketing viral.

L’inconvénient majeur de l’e-mailing vidéo est l’impossibilité d’intégrer une vidéo au format rich media. En effet, soit une image avec un faux player est utilisée, soit une brève animation au format gif est intégrée. Dans les deux cas, il est impossible pour le destinataire de jouir de la bande-son jusqu’à ce qu’il soit redirigé vers la vidéo complète. Les vidéos intégrées dans l’e-mail resteront donc muettes. Spécifiquement pour les images au format gif, la lecture en boucle peut être un grand handicap : le destinataire ne peut pas contrôler à sa guise la lecture de la vidéo.

Partager cet article sur Twitter en personnalisant votre message

Un commentaire »

  • Ravaillac a dit:

    Intéresant comme petit post, mais ce qui serait encore mieux c’est de nous donner des pistes pour faire de la vidéo, car en dehors de videomark à 5000 € la vidéo, on ne voit pas grand monde sur ce marché

Laissez un commentaire

Ajoutez votre commentaire ci-dessous, ou créez un rétrolien depuis votre site. Vous pouvez également souscrire à ces commentaires par RSS.

Merci de vous conformer à la netetiquette.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>