Accueil » Marketing

Comment réussir un passage du e-commerce vers le m-commerce

28 septembre 2011 1 commentaire

Le m-commerce n’a de cesse de prendre de l’ampleur sur le marché international. Quelques modifications s’imposent pour parvenir à suivre cette tendance internationale et à garder sa part de clientèle.

Un avenir bien tracé pour le m-commerce

L’arrivée des smartphones au début des années 2000 a définitivement changé le modèle commercial dans le monde. Avec leurs fonctions qui leur permettent d’avoir accès à internet, ces bijoux de technologies ont permis aux jeunes et adultes de découvrir un autre moyen d’acheter leurs produits : le m-commerce. La sortie des générations iPhone depuis 2007, à l’origine de vagues de sortie de smartphones très performants, n’a fait qu’accentuer cette révolution de l’e-commerce. Les chiffres officiels indiquent même un avenir encore plus prometteur pour ce segment : en 2012, plus de 80 % des mobiles vendus dans le monde seront des smartphones nouvelle génération. Et parallèlement à cette croissance, le volume des échanges effectués via le m-commerce est chiffré à 119 milliards de dollars en 2015, dont 13 milliards d’euros pour le seul marché français

Évaluer au préalable l’état du marché

Face à ces données, il devient plus que primordial de penser à une bonne stratégie marketing adaptée à cette nouvelle forme de l’e-commerce. La conception d’un site de m-commerce demeure de loin la solution la plus efficiente pour s’immiscer dans ce secteur. Cette première étape nécessite une prise en considération de plusieurs facteurs principaux : la compatibilité des terminaux, les difficultés liées aux transactions, l’affichage du site, le référencement, etc. L’idéal est donc de réaliser un avant-projet minutieux, afin de dégager un modèle économique bien défini du futur site marchand destiné aux mobiles. Parmi les nombreuses questions à résoudre lors de cette étude, l’ergonomie du site et le système de paiement occupent une place non négligeable.

La conception du site : une étape clé pour réussir dans le m-commerce

Même si l’interface doit présenter l’essentiel des produits mis en vente, des dernières nouveautés et des conseils du marchand, l’accès au portail doit se faire avec fluidité, rapidité et simplicité. La règle essentielle à ne pas oublier : les principaux consommateurs visiteront le site via leur smartphone, moins puissant et moins avancé qu’un terminal fixe. Il est alors vivement recommandé de ne pas trop charger l’interface avec des animations inutiles ou un listing de produits trop encombrant. Cette restriction ne doit pas pour autant ternir le design et l’affichage du portail. Après l’agencement du site, le choix d’un système de paiement mobile reste la dernière étape. Plusieurs critères influent sur ce choix, notamment le type de clientèle visée, le coût du panier moyen et le produit ou les prestations proposées. À partir de ces paramètres, plusieurs modes de m-paiement peuvent être sélectionnés : facturation avec le tarif de l’opérateur, paiement par RFID, NFC ou SMS.

Partager cet article sur Twitter en personnalisant votre message

Un commentaire »

  • Stéphane a dit:

    Effectivement il ne suffit pas de faire un e-commerce responsive, les différents modes de paiements liés aux mobiles notamment sont a étudier. Merci pour cet article passionnant.

Laissez un commentaire

Ajoutez votre commentaire ci-dessous, ou créez un rétrolien depuis votre site. Vous pouvez également souscrire à ces commentaires par RSS.

Merci de vous conformer à la netetiquette.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>