Accueil » Actualités

Peut-on associer e-commerce et Cloud Computing ?

1 décembre 2011 1 commentaire

Le Cloud Computing offre de sérieux avantages aux e-commerçants souhaitant alléger leurs charges pour la gestion informatique et de leur réseau. Il convient toutefois de bien connaître ce nouveau service avant de l’adopter définitivement.Pourquoi choisir le Cloud Computing ?

Bien qu’utilisé plus fréquemment dans le vocable du commerce, le terme Cloud Computing porte souvent à confusion chez la plupart des e-vendeurs. Pour faire simple, il s’agit d’un concept apparu dernièrement consistant à transférer les traitements informatiques – données, logiciels, appareils – sur des serveurs externes détenus et gérés par de fournisseurs indépendants. Le client peut toutefois accéder à tout moment, via le réseau, à l’ensemble de ces informations stockées en dehors de son enceinte. Grâce à cette solution, le commerçant en ligne est dégagé de toutes les tâches et charges liées à l’acquisition et à l’entretien du matériel informatique.

Le Cloud computing offre également une plus grande capacité de stockage des données, sans avoir à se procurer de nouveaux serveurs et matériels d’enregistrement. Les petits commerçants en ligne, qui ne disposent pas de moyens financiers suffisants, trouvent aussi leur compte dans le Cloud. Le système permet en effet de ne pas monter un service informatique, très coûteux, dans leur structure interne. D’un point de vue commercial, les e-commerçants qui adoptent le Cloud sont assurés de la stabilité et la facilité d’accès de leur site, même durant les périodes de pics de visites comme Noël, Pâques ou la Saint-Valentin.

Réussir le mariage entre le Cloud et le e-commerce

Au regard de ces qualités, force est de constater la ruée des e-commerçants vers cette innovation qu’est le Cloud Computing. La tendance devrait même se poursuivre prochainement, selon une récente étude de Markess International. Le cabinet rapporte en effet que ce nouveau concept sera utilisé par plus de 60 % des sociétés IT d’ici 4 ans. Le système est certes attirant ; il est néanmoins recommandé de bien analyser la situation financière et les réelles capacités du Cloud Computing avant de l’adopter.

Il faut rappeler que ce service n’est pas offert gratuitement par les fournisseurs, et que son coût varie fortement selon la durée, la fréquence et le volume d’utilisation. L’enjeu du Cloud repose également sur sa capacité à faire du site marchand une adresse favorable à la connexion et sécurisée pour les transactions. Ces performances applicatives devraient être garanties par le fournisseur, quel que soit le niveau de saturation du site marchand. Mieux vaut alors adopter les solutions du Cloud proposées par les grands noms du secteur, comme Microsoft Windows Azur, GoGrid, Google App Engine ou Rackspace.

 

Partager cet article sur Twitter en personnalisant votre message

Un commentaire »

Laissez un commentaire

Ajoutez votre commentaire ci-dessous, ou créez un rétrolien depuis votre site. Vous pouvez également souscrire à ces commentaires par RSS.

Merci de vous conformer à la netetiquette.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>