Accueil » Actualités

E-commerce : les acheteurs très exigeants sur la rapidité des sites

9 mai 2013 Pas de commentaires

Afin d’évaluer l’importance de la fluidité d’un site sur les résultats d’une boutique en ligne, OnlineGraduatePrograms.com s’est penché sur les comportements de navigation des internautes.La lenteur des sites coûte cher au e-commerce

Après le déploiement des réseaux de fibres optiques et des technologies 3G, 3G + et 4 G, les opérations d’achat et de ventes sur les boutiques en ligne deviennent de plus en plus accessibles et rapides pour les internautes. Habitués aux avantages procurés par le haut débit, les cyberacheteurs deviennent plus pointilleux et intransigeants sur la rapidité d’affichage des sites de e-commerce. D’après l’étude menée par OnlineGraduatePrograms.com, les internautes sont nombreux à abandonner leur recherche sur les principaux moteurs si les résultats apparaissent plus lentement que d’habitude. Sur Google, 8 millions de requêtes seraient ainsi annulées chaque jour, la faute à un délai d’affichage plus long… de 4 dixièmes de seconde en moyenne. Traduit en données financières, un retard de 1 seconde sur Amazon coûterait 1,6 milliard de dollars sur l’année au géant américain de l’e-commerce.

L’attitude des internautes passée au crible

Pour trouver l’origine de ces pertes, OnlineGraduatePrograms.com a analysé les réactions de plusieurs internautes en fonction du délai d’affichage d’une page. Cette étude révèle que les internautes, via un poste fixe ou un ordinateur portable, sont les plus prompts à quitter une page en cas de réponse tardive. Un quart d’entre eux interrompent directement leur requête si la page met plus de 4 secondes à charger. Les mobinautes sont plus indulgents. La moitié d’entre eux patiente en effet jusqu’à 10 secondes avant d’abandonner la recherche. Mais en contrepartie, 60 % de ces personnes déçues ne reviendront plus sur le site. Dans un marché où près de 25 % des achats sont réalisés via un mobile, ces abandons sur mobile se répercutent indéniablement sur les revenus des opérateurs en ligne.

Améliorer la fluidité d’un site de vente : les bases

Vérifiez avant tout si votre site respecte les standards de rapidité du web ou de la concurrence. Cette évaluation peut être réalisée avec Yslow, un outil édité par Yahoo, mais compatible avec Chrome et Firefox, ou avec Page Speed. Ces programmes permettent de chronométrer le délai de réponse de chaque page sur le site. Si lenteur il y a, quelques travaux d’amélioration s’imposent. L’optimisation des images influe beaucoup sur la fluidité du site. Ainsi, utilisez uniquement les formats d’image optimisés : le PNG pour les affichages transparents, le GIF pour les logos, etc. Pensez également à compresser le contenu de votre plateforme en utilisant les plug-ins WP-minify ou en réduisant le code JS/CSS de l’adresse. Il est recommandé de placer les scripts JS/CSS sur des fichiers externes : les navigateurs les placeront ainsi dans leur cache, évitant ainsi les chargements à répétition. La suppression des redirections 301, le lancement d’une version mobile du site et la mise en cache des pages web sont autant d’autres améliorations pour accélérer l’affichage d’une boutique en ligne.

Sylvain

Tombé dans le développement depuis l'âge de 10 ans, je m'intéresse rapidement au ecommerce et crée la solution Myeshop en 2007. Web addict, j'essaie de vulgariser notre métier en partageant mes expériences clients et personnelles avec vous sur ce blog

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookLinkedInGoogle Plus

Partager cet article sur Twitter en personnalisant votre message

Laissez un commentaire

Ajoutez votre commentaire ci-dessous, ou créez un rétrolien depuis votre site. Vous pouvez également souscrire à ces commentaires par RSS.

Merci de vous conformer à la netetiquette.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>