Accueil » Actualités

Microsoft est mis à mal : Internet Explorer aurait une faille.

20 janvier 2010 Pas de commentaires

Internet Explorer est désigné comme la principale brèche qui a permis aux pirates chinois de pénétrer dans le système de Google et de certaines grandes entreprises chinoises. Microsoft ainsi malmené, est obligé de contrer dans les plus brefs délais cette atteinte à son image de marque. En attendant, la France et l’Allemagne ont déjà recommandé aux internautes d’utiliser d’autres navigateurs.

La France et l’Allemagne déconseillent l’utilisation d’Internet Explorer

Dernièrement, la foudre s’est abattue sur Microsoft puisqu’il a été annoncé que la cyberattaque dont le moteur de recherche Google et d’autres grandes entreprises ont été victime provient en grande partie d’une faille de sécurité « 0 day » détectée sur le logiciel Internet Explorer. Des pirates auraient pu exploiter cette faille et ont de ce fait pénétré chez Google. Le géant Microsoft se trouve actuellement dans une situation assez déplaisante puisqu’il doit tout faire pour parer à cette sorte de dénigrement de son image, alors qu’Internet Explorer détient toujours la première place parmi tous les navigateurs mondiaux.

Déjà en France, le Certa ou le Centre français de réponse aux menaces informatiques a émis son avis le 15 janvier dernier. Il recommande entre autre aux internautes de chercher d’autres navigateurs alternatifs jusqu’à ce que le problème au sein du logiciel de Microsoft soit résolu. De son Côté, le BSI, l’agence fédérale chargée de la sécurité des technologies de l’information en Allemagne émet la même recommandation. Les autres pays ne les ont pas suivis, peut être au bénéfice du doute. Microsoft a d’ailleurs déjà annoncé qu’un patch spécial sera publié dans les plus brefs délais avant son « Patch Tuesday » habituel, pour contrer la faille.

Microsoft dénonce la position du Certa et du BSI

Selon l’avis de Microsoft, la sonnette d’alarme a été tirée exagérément. Alors que l’éditeur a déjà confirmé que les pirates auraient effectivement pu exploiter la faille d’Internet Explorer, il tient quand même à apporter quelques précisions. Selon le directeur technique et sécurité chez Microsoft Bernad Ourghanlian, seul Internet Explorer 6 utilisé sous Windows XP est concerné par cette faille, concernant en tout 10 à 15 % des internautes. La version 7 lancée en 2007 et celle de 2009, l’IE8, ne sont pas concernées puisque la faille, même présente, n’est pas exploitable. Microsoft reste réactif et en attendant, il recommande aux internautes d’installer la dernière version.

De l’avis de Marc Mossé, directeur des affaires publiques et juridiques de Microsoft France, il ne fallait pas adopter un ton aussi alarmiste en ajoutant qu’une faille existe d’ailleurs sur tous les logiciels de navigation. A Tristant Nitot, président de Mozilla-Europe de confirmer que tous les logiciels complexes ont leur talon d’Achille. Il faut seulement que Microsoft soit réactif au problème et avance une solution immédiate. Certa affirme de son côté qu’il est de son devoir de conseiller ainsi les internautes, que le logiciel soit Internet Explorer ou un autre. Les Internautes attendent désormais le patch promis par Microsoft pour être plus serein.

Sylvain

Tombé dans le développement depuis l'âge de 10 ans, je m'intéresse rapidement au ecommerce et crée la solution Myeshop en 2007. Web addict, j'essaie de vulgariser notre métier en partageant mes expériences clients et personnelles avec vous sur ce blog

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookLinkedInGoogle Plus

Laissez un commentaire

Ajoutez votre commentaire ci-dessous, ou créez un rétrolien depuis votre site. Vous pouvez également souscrire à ces commentaires par RSS.

Merci de vous conformer à la netetiquette.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>