Accueil » Marketing

2009 : Progression de 56% du marché français de la musique en ligne

5 février 2010 Pas de commentaires

Si depuis quelques années, les ventes de musique ont connu de grandes difficultés, l’année 2009 semble être un tournant décisif pour le secteur. Grâce aux ventes en ligne de musiques via les téléchargements et le streaming, l’industrie musicale a pu freiner sa récession.

Année 2009 : les ventes en ligne se portent bien.

Le téléchargement de musiques via Internet en France a connu une nette progression de 56 % en 2009, évaluée à 38,3 millions d’euros. Le marché équivalait à 24,6 millions de dollars en 2008. En d’autres termes, la musique se vend de plus en plus sur le net. Le Syndicat national de l’édition phonographique (Snep) a annoncé que le marché numérique est dynamique, avec la France qui détient 15 % du marché des ventes de musique en ligne et l’Allemagne qui en détient 8 %.

Si les ventes de musique en ligne ont particulièrement progressé en France, le chiffre d’affaires global relatif à la musique numérique, téléchargement, streaming et téléphonie mobile confondus, est pourtant en baisse, chiffré à 75,8 millions d’euros, soit une diminution de 1,9 %. En l’occurrence, les ventes de sonneries pour téléphone se sont en effet atrophiées de 41 % en 2009, valorisées à 28,7 millions d’euros. Quant au streaming, il a généré des revenus multipliés par près de 2,5 par rapport à 2008, soit 8,8 millions d’euros pour l’industrie musicale.

Les ventes physiques de musiques ont régressé de 3,4 %

Selon le bilan 2009 du Snep, les ventes physiques de musiques ont aussi baissé de 3,4 %, enregistrées à 512 millions d’euros. En général, les ventes de singles ont diminué de 33,8 %, les ventes d’album de 4,1 %, tandis que celles des vidéos ont augmentée de 15,9 %. En tout, le marché de la musique, ventes physiques et ventes en ligne confondues, a généré près de 588 millions d’euros en 2009 alors qu’il représentait 607,2 millions d’euros en 2008. Le marché global n’a donc baissé que de 3,2 % en 2009.

D’après le Snep, cette baisse est le résultat d’une évolution du marché de -17,8 % sur la première moitié de l’année 2008, et d’un progrès de 9,2 % au second semestre de l’année 2009. La vertigineuse régression qu’a connue le marché global de la musique depuis ces dernières années est donc en train de freiner, vu qu’en 2007, le marché avait reculé de 17 %, en 2008 de 15 % et en 2009 de 3,2 %. Bref, les ventes de musiques en ligne via les téléchargements et le streaming sont devenues le moyen pour l’industrie musicale de se redresser.

Sylvain

Tombé dans le développement depuis l'âge de 10 ans, je m'intéresse rapidement au ecommerce et crée la solution Myeshop en 2007. Web addict, j'essaie de vulgariser notre métier en partageant mes expériences clients et personnelles avec vous sur ce blog

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookLinkedInGoogle Plus

Laissez un commentaire

Ajoutez votre commentaire ci-dessous, ou créez un rétrolien depuis votre site. Vous pouvez également souscrire à ces commentaires par RSS.

Merci de vous conformer à la netetiquette.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>