Accueil » Astuces, Marketing

Comment investir pour optimiser son ROI multicanal ?

19 février 2010 Pas de commentaires

Pour que les investissements dans un site e-commerce créent un retour optimal, il faut qu’ils soient ciblés en fonction des canaux les plus performants. Le e-commerçant doit définir sur quel canal il doit investir le plus pour optimiser son ROI multicanal.

Identifier le canal qui optimise son ROI

Etre performant et concurrentiel sur Internet signifie donner de l’importance à tout ce qui peut rapporter un taux de conversion optimal pour son site e-commerce. En d’autres termes, un site e-commerce se doit d’adopter une stratégie marketing multicanal et considérer toutes les voies de communication possibles. Une stratégie sachant tirer profit de tous les canaux sur le net, notamment le référencement payant, les liens sponsorisés, les publicités vidéos, le buzz marketing, l’affiliation, etc. peut espérer obtenir un ROI conséquent.

En parlant de retours sur investissements, il faut voir au-delà du CA. La qualité de l’audience, le taux de clics, les inscriptions aux newsletters,… sont également à considérer. Il n’existe pas un canal exclusivement générateur de ROI pour tous les sites Web. Chaque site marchand doit identifier le canal qui lui rapporte le mieux. Pour ce faire, il doit se demander quel canal génère le plus de CA, lequel regroupe une audience qualifiée, lequel est le plus rentable, etc. Se poser les bonnes questions fait déjà partie de l’optimisation de son ROI multicanal.

Se référer à des KPI pour connaître le taux de conversion.

Pour avoir les réponses à ces questions, le e-commerçant doit mener une analyse très poussée sur son audience et se référer à des Indicateurs Clé de Performance ou Key Performance Indicators (KPI). Des solutions web analytics telles que Unica ou Google Analytics sont notamment d’une aide fondamentale pour cette tâche. En effet, un canal peut attirer beaucoup de visiteurs mais la réactivité de ces derniers n’est pas satisfaisante. Par exemple, les liens sponsorisés peuvent n’apporter que des visites sortantes pour un site donné, ce canal est donc pour lui moins pertinent que d’autres.

Le nombre de visiteurs ne fait pas ainsi la force d’un site e-commerce, c’est le taux de conversion qui est primordial. Le taux de conversion se mesure de différentes manières : par les achats en ligne, le nombre de clics sur les publicités, le taux d’inscription sur la base e-mail… Il appartient ensuite au e-commerçant d’identifier les conversions qui optimisent son ROI multicanal, puis d’isoler le canal qui en est le vecteur. Il doit ensuite établir un ordre de priorité pour les canaux à exploiter, et ainsi adapter ses investissements en fonction de cela.

Sylvain

Tombé dans le développement depuis l'âge de 10 ans, je m'intéresse rapidement au ecommerce et crée la solution Myeshop en 2007. Web addict, j'essaie de vulgariser notre métier en partageant mes expériences clients et personnelles avec vous sur ce blog

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookLinkedInGoogle Plus

Laissez un commentaire

Ajoutez votre commentaire ci-dessous, ou créez un rétrolien depuis votre site. Vous pouvez également souscrire à ces commentaires par RSS.

Merci de vous conformer à la netetiquette.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>